Le statu quo du client

Cette citation d’Henry Ford cache un concept clé.

Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides. – Henry Ford

L’humain à une tendance naturelle à réfléchir par analogie.

On construit notre savoir en nous basant sur des suppositions, des croyances et des pratiques reconnues par la majorité.

(Statu quo peut-être ?)

En tant que consultant, on vient challenger le statu quo du client. Notre expertise nous permet de voir plus loin et différemment.

Aujourd’hui les bénéfices d’une voiture sont évidents et intégrés dans la conscience collective, mais en 1879 quand Carl Benz vend ses deux premiers véhicules et créer l’industrie automobile, presque personne ne croyait à son futur.

Elle a été accueillie par la peur et un manque de compréhension de cette nouvelle technologie. Il a été nécessaire de construire de la confiance et d’éduquer le public. (source: Mercedes-Benz)

Il a fallu changer le statu quo.

Si je rebondis sur mon dernier post; on comprend que si l’on veut que notre client ait confiance dans notre solution, il doit évoluer dans son niveau de conscience.

Et vous, est-ce que vous essayez de vendre une voiture à des clients qui veulent des chevaux plus rapides ?

Et comment pouvez-vous aider votre client à comprendre ?

Nico